cycle internote

Le Cycle Internote, ce sont des soirées conviviales autour de l’exposition en cours à Interface, avec une présentation des œuvres, un moment musical et une dégustation de vins bios !

Cycle Internote #1

Présentation de l’exposition “Circumfusa : les choses répandues autour ” de Julien Discrit, par Raphaël Brunel.
Julien Discrit poursuit ses recherches sur les zones de contact et sur notre rapport au sensible. Empreintes, moulages, surfaces, écrans, constituent le vocabulaire formel lui permettant d’interroger ces zones de contact.
Raphaël Brunel est critique d’art, commissaire d’exposition et éditeur indépendant. Il a cofondé et codirigé Volume, revue d’art contemporain sur le son, puis la plateforme éditoriale et curatoriale What You See Is What You Hear, qui s’attache à explorer les liens entre art contemporain et son « élargi », ainsi que la diversité des phénomènes de transmission et de dissémination.

Le Son des Flacons, de Benoît Kilian, découverte sonore proposée par Why Note. Quand le flacon de vin devient partition, tout est permis !
« Tout est vibration et certaines sont plus fortes que d’autres, et pour moi ces vibrations viennent particulièrement quand je joue de la musique improvisée mais aussi quand je goûte un vin. Voilà d’où est née l’envie de tenter le pont entre le vin et ma pratique musicale. La dégustation nous conduit à choisir un mode de jeu. Le jeu traduit tantôt des sensations tel un souvenir, une odeur, un endroit… tantôt la trame du vin, sa charpente, en passant par le début de bouche, la tenue, la longueur… Bien sûr tout cela reste subjectif, il s’agit pour moi de faire découvrir des vins différents tout autant qu’une façon différente de produire de la musique. À bons dégustateurs, Salut ! » Benoît Kilian

Cycle Internote #2

– Présentation de l’exposition “Bird’s thoughts” de Nøne Futbol Club, par Augustin Dupuid, en présence des artistes. 
Séraphim et Colas forment depuis 2009 le duo Nøne Futbol Club. Ces anciens étudiants en graphisme associent l’objet, le mot et la réflexion sur la valeur de l’art pour dénoncer radicalement, avec humour, leurs enjeux sociopolitiques. Leurs oeuvres, qualifiées d’activistes, forment un art espiègle, engagé, ancré dans l’actualité. Après avoir coordonné leur résidence en 2018 dans la société Adhex Technologies, Interface leur propose aujourd’hui d’investir leur appartement galerie.
Augustin Dupuid a suivi le projet « résidences d’artistes en entreprises » initié par la DRAC Bourgogne Franche-Comté entre le collectif Nøne Futbol Club dans la société Adhex Technologies à Chenôve. Avec son oeil de photographe, il nous fera part de cette expérience.

– Electric Counterpoint, de Steve Reich, par Patrice Soletti 
Lors de sa sortie en 1987, Electric Counterpoint est devenu un classique instantané de Steve Reich. C’est une pièce en trois mouvements pour une guitare live et dix guitares enregistrées sur bande. Un jeu de répétitions, des polyrythmies et des polyphonies étant obtenues grâce au décalage progressif de la pulsation.

Le guitariste Patrice Soletti, personnage important de la scène des musiques improvisées et contemporaines française, compagnon de route du grand contrebassiste Barre Phillips et directeur de l’Ensemble Déviation(s), que l’on a d’ailleurs pu entendre à Dijon en novembre pour le festival Les Bains de Son, a créé sa propre version, en enregistrant toutes les parties. Une musique planante et rythmée en même temps, un petit moment de grâce !

Cycle Internote #3

Présentation de l’exposition “Rivière sans retour ” par Bruno Rousselot, artiste et professeur (École Nationale Supérieure d’Art de Dijon).

– Baptiste Chatel & Nicolas Thirion, tous deux membres du collectif dijonnais la Générale d’Expérimentation, Baptiste Chatel et Nicolas Thirion pratiquent l’exercice périlleux de la musique électronique improvisée. Leur instrumentarium est différent : Baptiste a conçu un synthétiseur modulaire original, Nicolas Thirion privilégie les dispositifs Lo-fi et le matériel de récupération. Mais les deux musiciens ont une approche musicale commune : c’est la matière sonore qui émane de leurs machines qui va guider leurs gestes instrumentaux, pour composer une musique faites de trames sonores et d’accidents rythmiques.

Cycle Internote #4 – mardi 2 juillet 2019

– Présentation de l’exposition VEOACRF/ TERETXIN de Laurent Tixador, par Nicolas-Xavier Ferrand, critique d’art. Nicolas-Xavier Ferrand est historien de l’art contemporain et enseigne à l’ENSAVT Marne-la-Vallée. Il est également critique d’art et commissaire d’exposition.

Yoann Piovoso pourrait bien être le fils caché de Pierre Henry et Brigitte Fontaine… Le multi-instrumentiste icaunais compose et interprète en solo des chansons étranges, petites pastilles ludiques ou longues échappées oniriques. Il manipule son Fender Rhodes, ses synthétiseurs vintage, sa flûte à bec, son sifflet de nez et ses pédales d’effet avec une gourmandise enfantine pour des concerts d’une grande poésie.

et toutes les soirées se termine par une dégustation de vins avec BK VINS
Benoît Kilian
est vigneron et négociant spécialiste des vins naturels. Il présentera et nous fera déguster une sélection de vins « d’auteurs » d’ici et d’ailleurs.

Ces soirées sont produites en partenariat avec Why Note