Archives de catégorie : interface +

les activités et manifestations autour des expositions

¡Mani’fiesta ! LE MANIFESTE DE L’ABSURDITÉ CASTELLIENNE

JEUDI 22 AVRIL 2010

Mani’fiesta a débuté fin 2009 avec la découverte du travail de Joël Hubaut, concrétisée soit par une rencontre, soit par la visite de l’exposition Les ponpons de Dijon. Certains élèves ont réalisé une interview diffusée le samedi 16 décembre 2009 sur radio CultureS Dijon.

Comme dans chaque projet mené par le Lycée Le Castel et Interface, ¡Mani’fiesta ! se conclut par une restitution spectaculaire. Joël Hubaut, artiste connu, entre autres pour ses déclamations poético-provocatrices, le thème du manifeste s’est alors imposé. Ce sujet a permis de faire appel aux disciplines littéraires. Les élèves ont ainsi étudié les manifestes et formes d’écriture avant-gardistes.

M.E.T.S. 2 // projection vidéo

MARDI 17 NOVEMBRE 2009

projection, rencontre pop-corns et lancement de M.E.T.S. 2.

mardi 17 novembre à 18h dans l’amphithéâtre de l’école nationale supérieure d’art de Dijon. Une proposition de Interface / Autour de la Terre présentée par Francisco Ruiz de Infante.

Dans le cadre du Mois du documentaire à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Dijon : 3, rue Michelet – 21000 Dijon

fais pas ci, fais pas ça // ateliers 2009

13 – 15 – 17 JUILLET 2009

Ces ateliers chercheront à questionner le regard de l’enfant sur la peinture et les lieux d’exposition ainsi qu’à les sensibiliser, par l’expérience, à d’autres formes de pratiques plastiques. Les enfants seront amenés à regarder l’espace, les couleurs en refaisant ou expérimentant des notions présentes dans le travail des artistes. Des bilans visuels seront régulièrement proposés aux cours des trois matinées et une présentation générale au centre Tivoli est prévue à la fin de la semaine pour conclure le projet. Tout au long de la semaine, les enfants seront invités à travailler soit de manière individuelle soit en petits groupes en fonction des ateliers, et ce afin de les amener à une pratique autonome et à l’écoute de leur propositions.

dent may // un concert Sabotage

concert le lundi 20 avril à 18h00

Avec sa tête (à claques) de chouchou du prof de maths, Dent May, apprenti crooner, cherche à nous séduire grâce à d’adorables chansons et une arme secrète : son ukulélé. Et ça marche…

“Du fin fond du Mississipi, Dent May et son petit big band nous offrent des pop-songs orchestrales, easy-listening (façon Quincy Jones sur l’intro de “Meet Me in the Garden”) et réinventent la chanson de variété des années 50 (Sinatra et consorts) avec trois fois rien. Si, si, Dent May est un vrai tombeur.”

joanne robertson // festival Kill your pop #6

SAMEDI 4 AVRIL 2009

festival KILL YOUR POP (6ème édition / du 4 au 11 avril 2009)

Ancienne étudiante des beaux-arts de Glasgow, où elle était plus attirée par le côté plastique, Joanne Robertson fonda rapidement un groupe avec comme camarades ceux qui n’étaient pas encore connus sous le nom de Franz Ferdinand. L’aventure ne dura pas et la jeune Anglaise décida de se lancer dans une carrière solo avec ce premier album, “The Lighter”.

 

championnat international de lancer de chaises // Lycée Le Castel

6 MAI 2008

Le projet porte sur la question de l’acte quotidien considéré comme une performance.

En déplaçant le regard porté sur l’acte ou sur l’objet, en changeant le point de vue (culturel, utilitaire, prosaïque,…), il devient alors possible de construire une relation nouvelle aux choses et de modifier nos comportements en faisant de ceux-ci (choses et comportements) les signes d’une expression artistique dans ce qu’elle pourrait avoir de plus anodin ou imperceptible. Prendre conscience que les variations infimes sur lesquelles repose notre perception peuvent nous plonger d’un univers à un autre sans que l’on y prenne garde.

le monde est petit

le monde est petit – septembre 2006- juin 2007

En 2007, trois établissements se sont rassemblés pour poser à travers la confrontation et la rencontre de l’autre, la question de l’identité individuelle et culturelle.  Au cours d’un après midi performance, puis dans le cadre de l’exposition à Interface des travaux réalisés pendant l’année, les élèves ont confronté leurs différentes pratiques artistiques, supports d’expression de leur identité.

La découverte de la démarche singulière de Latifa Echakhch, plasticienne d’origine marocaine qui travaille, entre autres sur cette thématique, et le dialogue avec l’artiste a donné toute la dimension du projet “le monde est petit”

Le projet fut mené avec deux classes de troisième (du collège des Lentillères et du collège André Malraux) et une classe de lycée (du lycée Le Castel).

Les enseignants ayant participé au projet sont Blandine David, Corinne Journo et Jean Clerc.