Save the date // camila oliveira fairclough

3 juillet • 16 octobre 2021

ouverture • samedi 3 juillet 2021 • 11h – 21h
3 juillet • 16 octobre 2021
fermé du 25/07 au 05/09

Nuit européenne des musées • 3 juillet 2021

Camila Oliveira Fairclough peint avec le langage. Sa peinture est faite de lettres, de signes et de symboles. Mais c’est aussi, surtout, une peinture de signes picturaux. Taches, coulures, hachures et coups de pinceaux sont simultanément l’expression et la représentation de la peinture elle-même, tout comme le tableau est reconnu tel quel par ce qui le constitue matériellement, une simple toile brute tendue sur un châssis. Il y a une force d’évidence dans cette nonchalance dépourvue de malice ou de double-sens qui caractérise selon moi la peinture de Camila Oliveira Fairclough. On la voit ainsi qu’elle se présente à nous ; crue, plate, directe, ne cherchant jamais à faire l’intéressante. Camila Oliveira Fairclough peint avec le langage mais nous épargne bavardages et jeux de mots. Sa peinture est art de franchise.

A cette qualité morale s’ajoute une autre, spatiale et temporelle à la fois. Sa peinture est rapide, sa peinture est vite. Ainsi, il n’est pas étonnant que parmi les figures jetées à la surface de ses toiles on retrouve dernièrement et de façon récurrente le motif de l’horloge. Ce sont ces peintures que l’artiste a choisies de montrer pour son exposition Save the date à Interface à Dijon.
TIC TAC TIC TAC, il n’y a qu’un pas du quadro au cadran, TIC TAC TIC TAC, rythmant l’échange imaginaire entre le Lapin d’Alice (« en retard, toujours en retard ») et le fameux Lapin Tur (cf. Niele Toroni).

extrait du texte de Nicolas Chardon