Archives par mot-clé : gérard collin-thiébaut

horsd’oeuvre collection // cécile Bart • raphaël Boccanfuso • étienne Bossut • étienne Boulanger • pedro Cabrita Reis • philippe Cazal • marc camille Chaimowicz • claude Closky • gérard Collin-Thiébaut • jordi Colomer • marc Couturier • baptiste Debombourg • wim Delvoye • peter Downsbrough • lise Duclaux • jean Dupuy • éric Duyckaerts • Ernest T. • vera Frenkel • daniel Firman • jochen Gerz • thomas Hirschhorn • joël Hubaut • claude Lévêque • christian Marclay • guillaume Millet • olivier Mosset • gianni Motti • Orlan • christian Robert-Tissot • mathias Schweizer • niek Van de Steeg • lawrence Weiner • Yan pei-ming17 novembre – 22 décembre 2012

horsd’oeuvre collection – 17 novembre – 22 décembre 2012

L’appartement/galerie Interface est un espace d’exposition associatif qui depuis plus de 15 ans s’est lancé dans l’édition, en proposant horsd’œuvre, un journal gratuit d’art contemporain (tiré à 5000 exemplaires) distribué dans les différentes structures d’art en France.

l’appel de la mariée // GÉRARD COLLIN-THIÉBAUT, JÉRÔME CONSCIENCE, JEAN DUPUY, JEAN-FRANÇOIS GUILLON, YVAN LE BOZEC, LEFEVRE JEAN CLAUDE, LETARIS, LAURENT MARISSAL & SERGE STEPHAN

11 JUIN  icon-arrow-circle-right  23 JUILLET 2005

Marcel Duchamp a eu une importance capitale dans l’art du XXème siècle. Aujourd’hui encore, de manière affirmée ou plus sous jacente, sa réflexion est présente dans le travail de nombreux artistes. L’exposition L’appel de la mariée n’est pas pensée comme une démonstration frontale d’une filiation, elle s’inscrit dans une volonté de mettre en avant un « esprit Marcel Duchamp » dans le travail de créateurs actuels. Cet esprit peut-être présent de manière formelle mais il l’est aussi dans la conception même de l’œuvre en tant qu’objet discursif, dans l’importance du langage comme moyen de faire vivre l’œuvre au-delà de son espace physique, dans un espace mental. Cette exposition tente de centrer son objet sur des œuvres à la potentialité discursive clairement efficiente, des œuvres qui jouent avec la (dé)construction du langage, du mot et qui interroge le « regardeur » au-delà de la représentation de l’objet.